papp1_ANTHONY WALLACEAFP via Getty Images_womanfacemaskcoronavirus Anthony Wallace/AFP via Getty Images

Le COVID-19 sous l’angle de l’égalité des sexes

NEW YORK – Lorsque les pandémies frappent, les dirigeants mondiaux et acteurs de la santé sont contraints de s’adapter rapidement à l’immédiateté de la menace. Et bien souvent, la question des sexes constitue le dernier facteur qu’ils intègrent à leurs considérations – lorsqu’ils ne préfèrent pas tout simplement l’ignorer.

En tant que militantes pour la santé et les droits des femmes et jeunes filles, nous avons mille fois entendu les excuses formulées : « La question des sexes ne constitue pas la priorité actuellement », répondent les décideurs. « Nous en reparlerons quand tout sera rentré dans l’ordre », poursuivent-ils. « Ce n’est pas le bon moment », insistent-ils. Si nous entendons mettre en œuvre les réponses les plus efficaces face au COVID-19 – comme à n’importe quelle urgence sanitaire – cette situation doit changer.

Les femmes et les jeunes filles subissent en effet les épidémies différemment des hommes et des jeunes garçons. Un examen sous l’angle de l’égalité des sexes révèle les risques et vulnérabilités spécifiques auxquels les premières sont confrontées, en raison d’inégalités profondes, et du rôle traditionnellement attribué à chacun. Les faits qui ressortent de cet examen peuvent par ailleurs permettre de sauver des vies, et de veiller à ce que personne ne soit laissé de côté dans les réponses que nous apportons face à l’urgence.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/E2unvutfr