Weather forecast on Apple Watch

La menace imaginaire du court-termisme

CAMBRIDGE – L'idée que les marchés financiers s'intéressent trop exclusivement au court terme gagne du terrain dans les médias et dans les milieux universitaires. Et maintenant elle fait son apparition dans le discours politique aux USA.

Selon le nouveau point de vue dominant, l'obsession des investisseurs pour le court terme pousse les conseils d'administration et les dirigeants d'entreprises à afficher des gains mirifiques à la fin de chaque trimestre, ceci aux dépens des investissements à long terme. La R&D en pâtit, de même que les investissements à long terme dans les usines et dans le matériel. Le "court-termisme" conduit aussi les grandes entreprises à racheter leurs actions, ce qui les prive des liquidités dont elles auraient besoin pour leurs investissements futurs.

Tout cela n'est guère favorable à l'économie - en tout cas si c’était vrai. A y regarder de plus près, les conséquences négatives du court-termisme des investisseurs sont purement imaginaires.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/ihjHVrc/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.