Logic Cubes Sarah R/Flickr

L’énigme du taux d’intérêt

BÂLE – Aujourd'hui, le gouvernement des États-Unis peut emprunter sur dix ans à un taux fixe de 2,5%. Corrigé pour l'inflation attendue, cela se traduit par un coût réel de l'emprunt de moins de 0,5%. Il y a un an, les taux réels étaient en fait négatifs. Et, étant donné les taux d'intérêt faibles qui dominent le monde développé, beaucoup craignent que l'ère de la stagnation séculaire ait commencé.

De faibles taux réels peuvent être plus ou moins problématiques en fonction de la cause de leur déclin. Le point de vue dominant est que la tendance à la baisse s'explique en grande partie par une baisse des taux d’intérêt d’équilibre ou « naturels », liée aux changements dans les fondamentaux des décisions d'épargne et d'investissement. En d'autres termes, une plus forte propension à épargner dans les économies émergentes, de même qu’une préférence de plus en plus marquée des investisseurs pour les actifs sûrs, ont augmenté l'offre d’épargne à travers le monde, alors que la faiblesse des perspectives de croissance et l'incertitude accrue dans les économies avancées ont pesé sur la demande d'investissement.

Cette baisse perçue des taux d'intérêt « naturels » est considérée comme un obstacle majeur à la reprise économique, car elle entrave la capacité de la politique monétaire à stimuler suffisamment l’économie en poussant les taux réels en dessous du niveau d'équilibre, parce que les taux nominaux ne peuvent pas descendre plus bas que zéro. La façon d’enrayer la baisse des taux d'équilibre est ainsi devenue l'objet d'un vif débat.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/wtM0PIv/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.