eichengreen157_Panuwat SikhamGetty Images_digitalcurrencies Panuwat Sikham/Getty Images

Les monnaies numériques des banques centrales sonnent-elles le glas de la domination du dollar ?

BERKELEY – La période du 13 au 15 août marque le 50ème anniversaire du « weekend qui a changé la face du monde », lorsque le président américain Richard Nixon a suspendu la convertibilité du dollar en or à un prix fixe et mis un terme au système monétaire international de Bretton Woods. Le demi-siècle qui a suivi n'a pas été sans surprises. D'un point de vue monétaire, l'une des plus inattendues fut la domination continue du dollar comme véhicule des transactions transfrontalières.

Avec Bretton Woods, la suprématie du dollar était facile à expliquer. La situation financière de l'Amérique à l'issue de la Seconde Guerre mondiale était impénétrable. Les variations dans le prix auquel les dollars pouvaient être convertis en or étaient impensables, d'abord en raison de cette force financière, puis, lorsque la position monétaire du pays s'est affaiblie, en raison de la possibilité qu'une dévaluation crée les attentes d'une dévaluation à venir.

Bien des gens ont cru que la décision de Nixon allait nuire au rôle international du dollar. Cette devise étant aussi fluctuante que les autres, il serait trop risqué pour les banques, les entreprises et les gouvernements de tout miser sur le dollar. Ils ont donc dû se diversifier en détenant davantage de réserves et en effectuant davantage de transactions dans d'autres monnaies.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/E1U1sJRfr