issing14_OLIVIER DOULIERYAFP via Getty Images_fed reserve inflation OLIVIER DOULIERYAFP via Getty Images

Les banques centrales et le risque inflationniste

FRANCFORT – Nombre de pays connaissent un taux d'inflation jamais atteint depuis des décennies : 6,2% aux USA, 4,2% au Royaume-Uni, 5,2% en Allemagne et plus de 4% dans la zone euro. Certains observateurs estiment qu'il s'agit d'un phénomène passager, d'autres craignent qu'il ne faille se préparer à une longue période de hausse des prix due à une politique monétaire expansionniste et au creusement des dettes publiques.

Néanmoins, les uns comme les autres admettent que certains des facteurs à l'origine de la récente poussée inflationniste vont bientôt disparaître. Les prix n'ont pas beaucoup augmenté en 2020, et ils ont même diminué dans certains cas, d'où un niveau de référence assez bas pour la mesure de leur hausse en 2021 par rapport à l'année précédente. On considère généralement que la hausse du prix du chauffage, du gaz, de l'essence et du diesel est aussi temporaire. Aussi peut-on s'attendre pour 2022 à une baisse significative de l'inflation globale presque partout dans le monde.

Cependant, à long terme nous devrons nous adapter à un prix plus élevé des combustibles fossiles afin de lutter contre le changement climatique. Et même si la flambée du prix des matériaux de construction, des puces électroniques et des matières premières ne se poursuit pas indéfiniment, ce ne sera sans doute pas la fin de nos difficultés.

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/HX1tHoMfr