Le vert, couleur de l’espoir

NEW YORK – Au milieu des pressions de la crise financière mondiale, certains se demandent comment nous pouvons nous permettre de nous attaquer au réchauffement climatique. Alors que la question serait plutôt : comment nous permettre de ne pas le faire ?

Mettons de côté les arguments habituels – que la science est claire sur le sujet, que le réchauffement climatique représente une menace existentielle irréfutable pour notre planète, et que chaque jour qui passe sans rien faire aggrave le problème. Envisageons le problème sous un angle purement et simplement économique.

Quand l’économie mondiale piétine, il nous faut de la croissance. Quand le chômage de nombreux pays augmente, il nous faut des emplois. Quand la pauvreté menace de gagner des centaines de millions de personnes, surtout dans les régions du monde les moins développées, il nous faut la promesse de la prospérité. Cette possibilité est au bout de nos doigts.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/54ltvIU/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.