Comment bien investir dans les infrastructures

WASHINGTON, DC – Réfléchissons à une simple donnée statistique. Chaque mois dans les pays émergents, plus de cinq millions de personnes migrent vers les zones urbaines où les emplois, les écoles et les opportunités de toute sorte sont souvent plus faciles à trouver. Mais quand une population migre, les besoins en services de base (eau, électricité et transports) l'accompagne et accentuent l'explosion de la demande d'infrastructures.

La réalité saute aux yeux du Kenya aux îles Kiribati, en fait partout où une urbanisation rapide, le besoin de favoriser le commerce et l'esprit d'entreprise et les efforts pour répondre aux défis du changement climatique révèlent un important déficit d'infrastructure. Et les économies avancées sont elles aussi confrontées à un déficit de ce genre.

Autrement dit, la construction d'infrastructures et la modernisation dans le monde entier doivent faire partie d'une stratégie de croissance mondiale à long terme. C'est pourquoi le G-20 des ministres des Finances, qui s'est réuni récemment pour la première fois cette année à Sydney en Australie, a mis l'accent sur les investissements dans les infrastructures, comme étant l'un des éléments essentiels pour une reprise forte, durable et équilibrée.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/k2AYBHg/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.