Japon et Inde : des alliés naturels en Asie

NEW DELHI – A un moment où l’émergence économique, diplomatique et militaire de la Chine fait planer la menace d’un déséquilibre des pouvoirs sur l’Asie, la récente visite du Premier ministre japonais Yoshihiko Noda en Inde a permis de cimenter une relation florissante entre deux alliés naturels. La tâche incombe maintenant au Japon et à l’Inde d’ajouter un contenu stratégique concret à cette relation.

Le futur équilibre des pouvoirs en Asie sera principalement déterminé par les événements en Asie de l’Est et dans l’océan Indien. L’Inde et le Japon ont donc un rôle important à jouer pour préserver la stabilité et contribuer au maintien des routes maritimes vitales dans la région Indo-Pacifique – une région définie non seulement par la confluence des océans Indien et Pacifique, mais également par son importance pour le commerce mondial et l’approvisionnement énergétique.

Les économies asiatiques en plein essor sont essentiellement des économies côtières et les démocraties maritimes que sont l’Inde et le Japon doivent donc œuvrer de concert pour contribuer à établir un ordre stable, libéral et basé sur des règles en Asie. Comme l’a indiqué le Premier ministre indien Manmohan Singh lors du dernier sommet de l’Asie de l’Est à Bali le mois dernier, la persistance de la croissance de l’Asie n’est en rien garantie et « dépend de l’évolution d’une architecture de coopération ».

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/t3IDX9y/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.