0

Une autre histoire argentine

En tête de la liste des livres les plus vendus en Argentine, on retrouve The Myths of Argentine History, Volume Two (Les Mythes de l’histoire argentine, Volume 2). En deuxième place, on retrouve The Myths of Argentine History, Volume One (Les Mythes de l’histoire argentine, Volume 1). Les deux ouvrages sont bien sûr du même auteur : Felipe Pigna, un historien de 45 ans.

Il est rare de voir deux volumes d’un même livre prendre la tête du palmarès des ventes en Argentine. Néanmoins, la même chose se produisit quand furent publiés le premier et le second volume de The Argentines (Les Argentins), un autre regard posé sur notre histoire par Jorge Lanata, un des journalistes les plus célèbres d’Argentine.

L’Argentine a fait la une des journaux du monde entier avec des papiers qui décrivent la crise économique et sociale née de son incapacité à payer sa dette et de sa dévaluation, son chômage et sa pauvreté largement répandue. L’intrigue secondaire tourne inévitablement autour de la manière dont un pays latino-américain qui autrefois ressemblait à l’Europe a développé tous les travers de ses voisins du sud : un État incapable de garantir la santé publique et l’éducation de ses populations, un fossé qui se creuse entre les populations riches et pauvres, la disparition de la classe moyenne, le déclin de la capacité industrielle au profit de la production de matières premières.

Tout cela est indéniable et pourtant le changement le plus important en Argentine, qui se produisit récemment, s’effectua sans être remarqué.