Une amnistie pour Saddam ?

Les responsables politiques américains, dont le ministre de la Défense, Donald Rumsfeld, ont suggéré récemment que Saddam Hussein et ses principaux complices pourraient bénéficier d'une amnistie pour leurs crimes s'ils acceptent de quitter l'Irak, évitant ainsi la guerre. Est-ce vraiment une bonne idée ? Qu'en pensent ceux qui refusent d'accorder l'immunité aux dirigeants coupables de crimes monstrueux ?

Ce sont des questions importantes. Pour y répondre, il faut prendre en compte d'une part la gravité des crimes commis par ceux qui vont échapper à toute condamnation et d'autre part les morts et la souffrance qui seront évitées en laissant disparaître dans la nature un dirigeant et ses hommes de main qui utilisent leur pouvoir pour commettre des atrocités. Il faut aussi considérer le coup porté à une législation internationale naissante qui vise à mettre un terme à l'impunité dont ils bénéficient.

Il n'y a probablement aucun autre dirigeant dans le monde qui ait actuellement autant de sang sur les mains que Saddam Hussein. La liste non exhaustive de ses crimes inclut entre autres :

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/8DajDV1/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.