Ukraine et au-delà

GENEVE – La crise ukrainienne est passée d’aigüe à chronique. La question centrale – la Russie osera-t-elle envahir le territoire ukrainien ? – a  désormais une réponse : non, elle n’osera pas. Alors maintenant que va-t-il se passer ?

Evidemment, le Kremlin ne s’attendait pas à une réaction ferme et unie de l’Ouest suite à son annexion de la Crimée. L’appel du président russe, Poutine, au président américain, Obama, le 28 mars a clairement démontré le souhait de la Russie de discuter une « désescalade. » L’objectif principal de Poutine à présent est la suppression du blocage ukrainien de la région séparatiste et pro-russe de Moldavie, Transnistrie, et la « fédéralisation » de l’Ukraine (un euphémisme pour la stratégie de la petite porte de la part du Kremlin pour prendre le contrôle des régions est et sud du pays).

Désormais nous ne pouvons plus revenir au modèle «business as usual». L’invasion et l’annexion de la Crimée par la Russie ont déclenché des décalages tectoniques involontaires dans la politique internationale. Alors que les implications sur le long terme sont encore floues, les conséquences immédiates sont claires.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/R4PAnMk/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.