masiyiwa4_Jdidi WassimSOPA ImagesLightRocket via Getty Images_covax Jdidi Wassim/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Réduire la fracture sanitaire en Afrique

JOHANNESBOURG / LONDRES – Pendant ces trente dernières années, tout le monde pensait que les économies en développement convergeaient, les taux de croissance plus élevés en Afrique et ailleurs aidant ces pays à combler leur retard. Mais la croissance des économies africaines n’est plus désormais que de la moitié du taux moyen mondial. L’heure est donc à la divergence. Les pressions budgétaires se renforçant, la dette se creusant, l’inflation s’accentuant, les taux d’intérêt augmentant et la perturbation des chaînes d’approvisionnement érigeant de nouvelles barrières à la croissance, la situation empirera selon toute vraisemblance en 2022.

L’issue n’est pourtant pas inéluctable. Pour renverser cette évolution, il n’est qu’une solution : étendre les bienfaits de la vaccination et des autres protections médicales au-delà des pays du Nord, à ceux du Sud. Au moment où nous écrivons, 8,5 % seulement des adultes africains ont reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19. Sur les 6,9 milliards de doses qui avaient été administrées dans le monde à la mi-octobre 2021, on n’en comptait que 176 millions (à peine 2,5 %) délivrées en Afrique. Dans une douzaine de pays africains, moins de 1 % de la population a été vaccinée, et le taux pour l’ensemble du continent n’est que de 5 %, alors qu’il atteint 62 % dans les pays à haut revenu.

Qui pis est, le dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre le Covid-19, l’Accélérateur ACT prévoit pour l’année à venir 200 millions de cas de Covid supplémentaires, dont les trois quarts dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Faute de vaccination, ces infections pourraient encore causer cinq millions de morts l’an prochain (soit plus que les 4,9 millions de personnes tuées jusqu’à présent par le virus selon le compte mondial des victimes). L’Afrique pourrait devenir l’épicentre à long terme de la pandémie.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading and receive unfettered access to all content, subscribe now.

Subscribe

or

Unlock additional commentaries for FREE by registering.

Register

https://prosyn.org/iMgcTiffr