African development Lou Jones via ZUMA Wire

La voie moyenne pour le développement de l'Afrique

YAOUNDÉ – Lorsque l'on examine la question des relations avec la Chine (et de manière plus générale les stratégies de développement), on trouve deux camps opposés en Afrique. Mais l'approche la plus prometteuse est « une voie moyenne » qui apaise les contradictions et offre une vision équilibrée, accommodante et pragmatique, grâce à laquelle les Africains pourront s'unir.

D'un côté de la question se trouvent les optimistes de la Chine. La coopération avec la Chine, selon leur point de vue, peut permettre à l'Afrique de tracer sa propre voie de développement, indépendamment des prescriptions de la politique occidentale. Ce groupe est favorable au modèle de gouvernance « de Pékin », qui met l'accent sur la souveraineté nationale et sur le contrôle par l'État.

Dans l'autre camp se trouvent les pessimistes de la Chine. Ils s'inquiètent que la dynamique dans les relations sino-africaines ne favorise exclusivement la Chine. Ils préfèrent l'approche axée sur la démocratie de l'Occident, qui met l'accent sur les droits individuels, soutenus par l'ordre du jour du marché libre représenté par le Consensus de Washington.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

Log in

http://prosyn.org/VE85ZBr/fr;