Dean Rohrer

Une reprise pour tous

NEW YORK – Au cours des deux années écoulées, la plupart des pays de la planète ont choisi d’augmenter les dépenses publiques de façon à limiter l’impact de la crise financière globale sur leurs économies et leurs populations. Mais cette année, les signes de reprise économique ont encouragé les pays avancés à basculer rapidement d’une relance budgétaire à une consolidation budgétaire.  

Et les pays en développement suivent cette même tendance. Une récente enquête de l’UNICEF portant sur 126 pays montre qu’un nombre significatif de pays aux revenus faibles à moyens devraient réduire leurs dépenses publiques en 2010-2011.

Cela arrive à un mauvais moment, juste après que les gouvernements se soient engagés à respecter les objectifs du développement, comme réduire la pauvreté et la mortalité infantile, en septembre dernier au Sommet du Millenium de l’ONU.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/PSZyLdy/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.