0

Un scénario catastrophe

Tandis que l'Amérique débat de l'invasion de l'Irak, la crainte se fait jour que la reprise économique soit compromise, avec des répercussions au niveau mondial. L'écart entre le potentiel de croissance de l'économie américaine et ses résultats sur le terrain ne semble pas prêt de diminuer de si tôt. Mais la situation pourrait être bien plus grave encore.

Depuis longtemps, plusieurs éléments mettent en péril l'économie américaine :

Le déficit commercial qui atteint maintenant des taux records. Il persiste depuis que Reagan a diminué la fiscalité en 1981, faisant passer le pays du rang de premier créancier de la planète à celui de premier débiteur.

Les taux d'épargne beaucoup trop bas. En période de croissance et quand que la Bourse était florissante, c'était compréhensible. Les Américains s'enrichissaient sans épargner. Les taux actuels, même s'ils augmentent légèrement, maintiennent l'Amérique au bas de l'échelle des taux au niveau international.