Paul Lachine

La nouvelle orientation de l’économie mondiale

WASHINGTON, DC – Le monde qui nous entoure évolue dans un état de changement constant, c’est une réalité. Ce qui est nouveau, en revanche, c’est que les tendances économiques récentes suggèrent qu’un changement d’orientation fondamental des choses pourrait bien s’opérer.

Prenons l’exemple des économies développées. Au cours des vingt dernières années, la croissance économique de ces pays a été alimentée par la consommation – tant et si bien que l’activité économique de ces pays a basculé de l’investissement vers la consommation, au total à hauteur de 10 points de pourcentage du PIB. Ainsi, en 2010, la part de la consommation dans leur PIB avait atteint 81,6%.

1990

2010

(en pourcentage du PIB)

Économies développées

Consommation

76,4

81,6

Investissement

23,7

18,4

Économies émergentes et en voie de développement

Consommation

73,4

67,1

Investissement

26,0

30,8

Dans le même temps, les marchés émergents et les économies en développement ont renvoyé une image presque miroir de cette tendance, accroissant leur investissement et boostant la fourniture de marchandises au reste du monde au détriment de la consommation dans leur propre pays. En 2010, la part de la consommation dans leur PIB était passée de 73,4% à 67,1%.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/B0Y0H8w/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.