La démocratie s'installe en Europe

L'Aventure européenne, à l'échelle historique a quelque chose d'inouï. Le seul continent à n'avoir jamais produit sur son sol de grands empires dominants et pacifiants autour d'eux, vit depuis un millénaire dans l'équilibre entre huit ou neuf nations principales se faisant la guerre chaque fois que l'une d'entre elles menace de devenir plus puissante que les autres. C'est ainsi que l'Europe a produit les deux dernières guerres mondiales et ajouté à ce bilan ces deux monstruosités, ces deux raffinements dans l'art de tuer, que sont la Shoah et le Goulag.

Et voilà que soixante ans après la fin de la dernière guerre - qu'est-ce que soixante ans devant l'histoire ? - vingt cinq des nations de continent, soit presque toutes, sont rassemblées dans une Union Européenne. Cela garantit entre elles une paix définitive. L'Institution européenne est par nature interdictive de guerre, et elle incite aux réconciliations : entre la France et l'Allemagne, entre catholiques et protestants en Irlande, et bientôt entre hongrois et roumains.

A cela s'ajoute une intégration économique profonde et une politique commerciale unique, et vigoureuse, qui font de l'Union Européenne une zone de prospérité relativement protégée des crises financières contemporaines.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/FGAN6ny/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.