Skip to main content

Sauver le Pacte de stabilité malgré lui

Lors de la réunion Ecofin de Scheveningen, aux Pays-Bas, les ministres de l'économie des pays membres de l'Union européenne ont, une fois de plus, été confrontés au besoin de réformer le Pacte de stabilité et de croissance (PSC). Les problèmes qui entourent cette réforme, sujets à controverse, restent à résoudre. Pourtant, cette fois-ci, les ministres ont dévoilé leur jeu.

Le problème à la base du Pacte reste l'équilibre à atteindre entre deux objectifs contradictoires : garder tout son mordant contre une hausse injustifiée de l'endettement des nations tout en accordant aux gouvernements suffisamment de marge de manœuvre pour mettre en place les réformes structurelles nécessaires au rétablissement de la compétitivité de l'Europe. Dans sa forme actuelle, le Pacte est un obstacle pour de telles réformes. Les leaders européens dépensent leur énergie politique et leur capital à respecter des objectifs budgétaires exigeants tandis que rien n'est fait pour étudier les vraies difficultés : des populations vieillissantes, une fiscalité pesante, une compétitivité sur le déclin.

Le fait est que les réformes structurelles deviennent rentables dans le long terme mais coûtent cher dans le court terme. Le Pacte fut prévu à l'origine pour protéger les citoyens européens de la vision à court terme de leurs gouvernements et finit par provoquer un comportement à court terme encore plus prononcé.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/ytiwgcd/fr;
  1. drew47_Drew AngererGetty Images_trumpgiulianasmiling Drew Angerer/Getty Images

    Will Trump Be Removed from Office?

    Elizabeth Drew

    Assuming the US House of Representatives votes to impeach President Donald Trump, the fact remains that there are far fewer votes in the Senate than will be needed to convict him and remove him from office. But the willingness of Congress – including the Senate – to continue tolerating his dangerous conduct is now truly in question.

    0
  2. rudd9_Darrian TraynorGetty Images_climateprotestburningaustralia Darrian Traynor/Getty Images

    Unsustainable Australia

    Kevin Rudd

    Before the current conservative government came to power in 2013, Australia was well-positioned to make the necessary transition to a low-carbon economy. But now, the country is heading in reverse, and has already fallen behind most developed countries, and even China, on reducing emissions and building resilience against climate change.

    1

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions