0

L'énigme des taux d'intérêt américains

Le niveau toujours très bas des taux d'intérêt réel à long terme aux USA constitue une véritable énigme économique. Les économistes classiques tels que moi savent qu'un tel déficit des comptes courants - il atteint maintenant 7% du PIB - entraîne inévitablement une importante dépréciation monétaire. Ils s'attendent donc à une dépréciation substantielle du dollar en relation avec les taux d'intérêt américain.

Si le dollar dégringole encore de 20% par rapport à l'euro au cours des dix prochaines années, les taux d'intérêt américains à long terme devraient avoir une avance de deux points sur les taux appliqués à l'euro. Si durant la même période le dollar chute de 40% par rapport au yen, les taux d'intérêt américains à long terme devraient avoir une avance de 4 points sur les taux japonais. Si le dollar chute de 60% par rapport au yuan (la monnaie chinoise) durant la même période, ils devraient avoir une avance de six points sur les taux chinois. Mais nous ne voyons aucun signe avant-coureur d'une situation de ce genre.