2

Les Candidats à l’Euro se Font Claquer la Porte au Nez

LONDON – La semaine dernière, les banquiers centraux des quatre coins de la planète se sont retrouvés à Francfort pour se féliciter des dix ans de l’euro. Mais pour ceux qui espèrent rejoindre la zone euro, ce fut la douche froide. Les membres de l’Eurogroupe ont en effet évoqué, en pleine crise financière globale et à un moment où il est devenu pour les pays candidats plus urgent et nécessaire que jamais de rallier la zone euro, des critères d’adhésion encore plus drastiques.

Cette discussion informelle et francfortoise donnait à entendre qu’aux critères macroéconomiques de Maastricht, en vigueur depuis le lancement de l’euro, s’ajouterait un critère relatif à la qualité des systèmes bancaires des pays candidats à l’euro. Mise à part l’hypocrisie de ces Etats occidentaux qui font les importants, alors même que leurs systèmes de régulation, totalement défaillants, sont en train de les obliger à renflouer leurs banques, ces propositions sont vraiment insidieuses.