0

L'Impossible force d'un dollar faible

Il était une fois, en 1997, un déficit public courant américain qui restait relativement faible--à peine 1 % du PIB. Depuis lors, le déficit s'est accru de façon dramatique, porté à 2,7 % du PIB en 1999, 3,5 % en 2001 et 4,7 % cette année (estimation). On doit s'attendre à la même chose encore en 2004, quand le déficit public courant atteindra 5,1 % du PIB, en dépit des prévisions économiques qui parlent d'une croissance sensiblement plus rapide pour les États-Unis que pour la plupart de ses partenaires commerciaux.

Combien de temps encore le reste du monde continuera-t-il à financer le déficit extérieur américain ? Que se passera-t-il quand cela cessera ?