0

La fin de l’histoire (économique) ?

PARIS – Certains travaux académiques, pour des raisons qui restent en partie obscures, laissent une trace durable dans l’histoire intellectuelle. C’est le cas de celui de John Maynard Keynes, “Perspectives économiques pour nos petits-enfants”.

L’importance de cet article de Keynes reposait non pas tant sur la manière dont il répondait aux questions qu’il posait, mais sur la nature même de ces questions. Le fonctionnement même du système capitaliste pourrait-il aboutir à la résolution du problème de la rareté économique – et, de là, à la fin du capitalisme lui-même ? À quoi pourrait ressembler la vie des gens dans un tel monde ?