11

Les Friedman se sont trompés

BERKELEY – J'ai deux livres sur mon bureau : celui tout récent du journaliste Timothy Noah, The Great Divergence: America’s Growing Inequality Crisis and What We Can Do about It [La grande divergence, non traduit en français]et le classique de Milton et Rose Friedman, Free to Choose: A Personal Statement [La liberté du choix].A considérer ce dernier, il est évident qu'aujourd'hui les Friedman auraient bien plus de mal qu'en 1979 à dénoncer l'interventionnisme de l'Etat dans l'économie.

A cette époque, les Friedman ont formulé trois hypothèses sur le fonctionnement de l'économie. Elles pouvaient sembler plus ou moins vrai à ce moment là, mais elles apparaissent maintenant carrément fausses. Leur choix en faveur d'une faible intervention étatique reposait essentiellement sur ces hypothèses maintenant largement invalidées, car l'économie ne s'y plie pas.