0

Promouvoir la sécurité en Asie

TOKYO – L’annonce faite par le président Barack Obama à la fin de l’an dernier au sujet du renforcement de la présence américaine en Asie de l’Est, accompagné d’une réduction des contingents en Europe, n’était en rien surprenante. Après tout, l’environnement de sécurité en Asie de l’Est est imprévisible et changeant, contrairement à celui de l’Europe qui est relativement stable. Dans ce contexte, les efforts actuels pour établir un cadre multilatéral global pour la région peuvent s’inspirer de l’histoire récente de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Les Etats-Unis ne sont pas les seuls à mettre davantage l’accent sur les questions de sécurité en Asie de l’Est. La décision prise par le président russe Vladimir Poutine d’accueillir pour la première fois une réunion de la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) à Vladivostok en septembre prochain reflète l’intérêt croissant de son pays pour la région. Et comme les Etats-Unis, la Russie a participé en novembre dernier au Sommet de l’Asie de l’Est (EAS).