Newspaper headline that says 'terrorism' Susan Sermoneta/Flickr

The Year Ahead 2016

Comment vaincre le terrorisme jihadiste

NEW-YORK – Les sociétés ouvertes sont toujours exposées. Aujourd'hui c'est tout particulièrement vrai pour les USA et l'Europe, en raison du terrorisme à Paris et ailleurs, ainsi que de la manière dont l'Amérique et l'Europe (en particulier la France) réagissent.

Les terroristes jihadistes, tout comme l'Etat islamique (EI) et Al Qaïda, connaissent le talon d'Achille de nos sociétés occidentales : la peur de la mort. En jouant de cette peur par des massacres atroces et des vidéos macabres, les communicants de l'Etat islamique l'amplifient, poussant des gens apparemment raisonnables dans des sociétés jusqu'à présent ouvertes à quasiment perdre la tête.

Les spécialistes du cerveau ont découvert que les émotions sont un composant essentiel du raisonnement. Cela explique pourquoi le terrorisme jihadiste constitue une menace si efficace à l'encontre de nos sociétés : la peur de la mort nous conduit, et conduit nos dirigeants, à des pensées - et par conséquent à des actes - irrationnels.

To continue reading, please enter your email or subscribe to On Point.

To access On Point, log in or register now now and read two On Point articles for free. For unlimited access to the unrivaled analysis of On Point, subscribe now.

required

Log in

http://prosyn.org/3v5lqtv/fr;
  1. Eton boys with poor boys ullstein bild/Getty Images

    Inequality and the Coming Storm

    Global Bookmark: 

    • In recent decades, the wealth gap between a narrow upper class and the rest of the human population has become a gaping chasm, with far-reaching implications for most countries around the world. 

    • Rising inequality may be the greatest economic challenge of our time, but it’s not the first time human civilization has faced it.
  2. Adam Michnik Gallo Images/Getty Images

    Europe’s New Eastern Question

    interviews

    Insider Interview

    • With right-wing populists ascendant in Poland and Hungary, and gaining ground elsewhere in the European Union, politics in some parts of the West looks increasingly like politics in Russia.

    • Sławomir Sierakowski, Director of the Institute for Advanced Study in Warsaw interviews Adam Michnik, one of the intellectual architects of Solidarity and of the transition from communism in Central Europe, on Europe's illiberal turn.