President of the Asian Investment Infrastructure Bank Li Xin/Xinhua via ZUMA Wire

The Year Ahead 2016

La BAII s’ouvre aux affaires

PÉKIN – Événement historique, le lancement de la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures au cours des prochaines semaines a été extrêmement attendu – et à juste titre. En débutant ses opérations, la BAII rejoindra la famille des institutions financières multilatérales qui soutiennent un développement économique et social global sur le continent asiatique. Le caractère judicieux et durable de ces investissements en infrastructures conduiront à de meilleurs résultats de développement, permettront d’améliorer l’existence et les moyens de subsistance des citoyens asiatiques, et produiront des retombées positives dans d’autres régions du monde.

Au cours de l’année passée, lors de mes rencontres avec des personnes du monde entier, présentant divers parcours de vie, il m’a souvent été demandé d’expliquer pourquoi une nouvelle banque de développement multilatérale était nécessaire, et en quoi la BAII serait différente par exemple de la Banque mondiale ou de la Banque asiatique de développement.

La réponse à ces questions est tout à fait claire. Bien que le rôle et l’importance de l’Asie sur la scène internationale se soient renforcés, la région demeure confrontée à d’importants écarts en termes d’infrastructures, ainsi qu’à de sérieux goulets d’étranglement. Les besoins de l’Asie en termes d’investissements pour les infrastructures s’accentuent de manière exponentielle, et les ressources de la BAII renforceront tout simplement le pool de ressources multilatérales susceptibles de répondre à ces besoins.

To continue reading, please subscribe to On Point.

To access On Point, log in or register now now and read two On Point articles for free. For unlimited access to the unrivaled analysis of On Point, subscribe now.

required

Log in

http://prosyn.org/FXcneae/fr;
  1. Trump visits China Thomas Peter-Pool/Getty Images

    China’s New World Order?

    • Now that Chinese President Xi Jinping has solidified his position as China’s most powerful leader since Mao Zedong, he will be able to pursue his vision of a China-led international order.

    • But if China wants to enjoy the benefits of regional or even global hegemony in the twenty-first century, it will have to prove itself ready to accept the responsibilities of leadership.
  2. Paul Manafort Alex Wong/Getty Images

    The Fall of the President’s Men

    • There can no longer be any doubt that Donald Trump is the ultimate target of Special Counsel Robert Mueller’s sweeping investigation of alleged Russian interference in the 2016 presidential election. 

    • But even if Mueller doesn’t catch Donald Trump in a crime, the president will leave much human and political wreckage behind.
  3. Painted portraits of Chinese President Xi Jinping and late communist leader Mao Zedong Greg Baker/Getty Images

    When China Leads

    For the last 40 years, China has implemented a national strategy that, despite its many twists and turns, has produced the economic and political juggernaut we see today. It would be reckless to assume, as many still do in the US, Europe, and elsewhere, that China’s transition to global preeminence will somehow simply implode, under the weight of the political and economic contradictions they believe to be inherent to the Chinese model.