Skip to main content
sachs308_Arnulf Stoffelpicture alliance via Getty Images_wind power Arnulf Stoffel/picture alliance via Getty Images

Notre avenir à zéro émission

NEW YORK – La solution au changement climatique d'origine humaine est finalement bien en vue. Grâce aux progrès rapides des technologies à énergie zéro carbone et à des systèmes alimentaires durables, le monde peut réellement mettre un terme aux émissions de gaz à effet de serre d'ici le milieu du siècle à un coût supplémentaire faible sinon nul, avec des avantages décisifs pour la sécurité et la santé. Le principal obstacle est l'inertie : les hommes politiques continuent de favoriser l'industrie des combustibles fossiles et l'agriculture traditionnelle, principalement parce qu'ils n'ont pas de meilleure solution ou parce qu'ils acceptent des pots de vins.

La plus grande part du réchauffement climatique - ainsi qu'un énorme fardeau de pollution atmosphérique - est la conséquence de l'utilisation des combustibles fossiles : charbon, pétrole et gaz. L'autre principale source de destruction de l'environnement est l'agriculture, en particulier la déforestation, l'utilisation excessive d'engrais et les émissions de méthane par le bétail. Le système d'énergie très polluant devrait passer des combustibles fossiles à des sources d'énergie propres zéro-carbone, comme l'énergie éolienne et solaire. Par ailleurs, le système alimentaire devrait passer des céréales fourragères et de l'élevage à des produits plus sains et plus nutritifs. Cette transformation combinée des secteurs de l'énergie et de l'alimentation devrait provoquer une baisse des émissions de gaz à effet de serre, qui devraient chuter à zéro d'ici ce demi-siècle, puis devenir négatives, puisque le dioxyde de carbone atmosphérique est absorbé par les forêts et par les sols.

Atteindre zéro émission nette d'ici le milieu du siècle, puis des émissions négatives, va probablement garantir l'objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5º Celsius par rapport à la température préindustrielle de la planète. De façon alarmante, le réchauffement a déjà atteint à 1,1ºC et la température mondiale augmente d'environ 0,2ºC chaque décennie. C'est pourquoi le monde doit atteindre zéro émission nette d'ici 2050 au plus tard. Le passage à l'énergie propre pourrait empêcher des centaines de milliers de décès chaque année dus à la pollution de l'air et le passage à un régime alimentaire sain, respectueux de l'environnement pourrait prévenir environ dix millions de morts par an.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/1W55rvm/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions