La tentation de Yalta

KIEV – La "drôle de guerre", c'est la période de calme relatif entre la déclaration de guerre en septembre 1939 et l'invasion de la Belgique et de la France par les nazis en mai 1940. Or depuis l'invasion et l'annexion de la Crimée par la Russie et le regroupement massif de ses troupes et de ses blindés à notre frontière orientale, nous vivons nous aussi en Ukraine notre "drôle de guerre".

Aussi nous Ukrainiens, nous préparons-nous à défendre notre pays et notre démocratie. Comme jamais auparavant, nos jeunes gens et nos jeunes filles se portent volontaire pour le service militaire. Notre gouvernement a négocié avec le FMI un accord de confirmation qui nous donnera les outils dont nous avons besoin pour redresser notre situation économique et financière. Cet accord nous imposera la rigueur, mais nous sommes disposés à en payer le prix pour conserver notre indépendance.

Après une période de trop grande légèreté durant laquelle nous pensions (comme le reste de l'Europe) que les frontières du continent ne seraient plus jamais changées par la force, nous augmentons aussi notre budget militaire malgré l'état précaire de notre économie. Nous ne céderons plus un pouce du territoire de l'Ukraine. C'est terminé !

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/hM4XqJb/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.