Globe centered on Asia

Gérer un monde de grandes puissances

MADRID – La compétition entre grandes puissances est aujourd’hui une réalité : les États-Unis sont en concurrence avec une Russie de plus en plus active et une Chine en plein essor. Le Moyen-Orient, la mer de Chine méridionale et l’Ukraine ne sont que trois des théâtres dans lesquels se manifeste cette nouvelle réalité.

En relisant le livre de l’ancien secrétaire d’État adjoint américain Strobe Talbott, The Great Experiment, j’ai eu l’impression que les racines de certaines dynamiques en cours aujourd’hui remontent à plus d’une décennie. L’ouvrage décrit une conversation intervenue en décembre 2000 entre le président sortant Bill Clinton et George W. Bush, récemment élu. Clinton dit que d’après la campagne électorale de Bush, les questions de sécurité qui semblent le préoccuper le plus sont Saddam Hussein et la mise en place d’un système antimissile de grande ampleur. « C’est tout à fait juste » lui répond Bush.

Ces questions furent mises en suspens lorsque survint une tragédie inattendue, sous la forme des attentats terroristes du 11 septembre 2001 aux États-Unis. Ces événements entraînèrent une période de coopération internationale durant laquelle la solidarité contre le terrorisme prédomina. Ce fut l’époque où nous étions tous Américains dans l’âme et où Bush disait de Poutine qu’il était « très franc et digne de confiance ».

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/y7gIbar/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.