Christine Lagarde Alex Wong/Getty Images

L'économie mondiale en 2018

STANFORD – Les principaux indicateurs macroéconomiques des USA (taux de croissance, de chômage et d'inflation) poussent à l'optimisme. Ils montrent que leur économie est plus florissante que jamais depuis 10 ans. De même, la croissance de l'économie mondiale dépasse elle aussi toutes les espérances, mais va-t-elle rester sur cette trajectoire ?

La réponse dépend notamment des politiques monétaires, budgétaires et commerciales qui seront adoptées aux USA et ailleurs. Mais il est difficile de prévoir ce qu'elles seront, d'autant que des personnalités relativement nouvelles sont arrivées au sommet de l'Etat aux USA, en France et au Royaume-Uni. Par ailleurs un nouveau président est en attente de confirmation à la tête de la Fed, et en Allemagne les responsables politiques n'ont pas encore réussi à former un gouvernement de coalition depuis les élections législatives de septembre. Et les changements politiques majeurs qui ont eu lieu dans des pays en développement d'importance comme l'Argentine, l'Arabie saoudite et le Brésil rendent l'avenir encore plus incertain. Nous pouvons néanmoins formuler un ensemble de souhaits pour 2018. 

- Tout d'abord espérons que la reprise qui se manifeste un peu partout avec un taux de croissance mondiale tout juste inférieur à 4% se prolongera en 2018, ainsi que l'a prévu le FMI en octobre dernier. Non seulement la croissance pousse les salaires à la hausse, mais elle facilite le règlement de problèmes irritants tels que le déficit budgétaire ou les crédits bancaires à risque. Selon la fameuse petite phrase lancée en octobre 1963 par le président Kennedy, "la marée haute soulève tous les bateaux".

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/DyGitOQ/fr;