Men and woman in modern office.

Le dossier encore ouvert de la parité des sexes

DAVOS – Lorsqu’il s’agit de jauger l’importance de la parité des sexes dans les milieux de travail, le message s’est clairement rendu aux dirigeants. Les sondages – dont ceux menés par mon cabinet – continuent de montrer que les chefs d’entreprises se rendent compte de la nécessité d’un traitement équitable des hommes et des femmes dans le monde du travail.

En fait, mes entretiens avec des dirigeants de grandes sociétés internationales confirment que ce dossier progresse. La plupart admettent que la question est essentielle à la réussite de leurs entreprises et ont mis en place des mesures de promotion de l’égalité des sexes dans leurs propres entreprises. Et pourtant, malgré tous ces vœux pieux, il reste beaucoup à faire avant que l’égalité des sexes ne se réalise.

Les faits parlent d’eux-mêmes. L’écart salarial existe dans tous les pays du monde, les revenus des hommes étant supérieurs à ceux des femmes pour le même emploi. De même, le pourcentage des sièges sur les conseils d’administration occupés par des femmes semblent plafonner à un peu plus que 17 %.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/lGqjZJT/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.