Skip to main content
rogoff167_Photo by Drew Angere_Getty Images Photo by Drew Angerer/Getty Images

Les marchés émergents donnent-ils des signes avant-coureurs sur la finance ?

BUENOS AIRES – Les crises qui se préparent en Argentine et en Turquie sur les taux de change et la dette sont-elles des événements localisés sans implications plus larges ? Ou bien sont-elles les premiers signaux de fragilités plus profondes sur des marchés obligataires mondiaux gonflés, à l'heure où la Réserve fédérale américaine continue à normaliser les taux d'intérêt ?

Les taux d'intérêt en hausse pourraient également mettre à l'épreuve la stabilité dans quelques économies avancées, en particulier en Italie, où les électeurs, notamment dans le Sud moins développé, ont opté de façon décisive en faveur d'un gouvernement populiste disruptif. Avec une économie dix fois supérieure en taille à celle de la Grèce, une faillite italienne pourrait faire exploser la zone euro. En effet, le gouvernement populiste de coalition qui a maintenant pris le pouvoir a laissé entendre qu'il souhaitait l'annulation de certaines de ses dettes sous-la-table (non incluses dans la dette publique officielle de l'Italie de plus de 130 % du PIB) face au système de l'euro par la Banque centrale européenne.

La bonne nouvelle, c'est qu'une véritable crise mondiale de la dette a toujours relativement peu de chances d'éclater. Même avec le récent ralentissement des résultats européens, le contexte économique mondial demeure solide et la plupart des régions du monde jouissent toujours d'une vive croissance. Bien qu'il soit vrai que plusieurs sociétés sur les marchés émergents ont accumulé des quantités inquiétantes de dette externe libellées en dollar, de nombreuses banques centrales étrangères regorgent de capitaux en dollar, en particulier en Asie.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/pUZVv7h/fr;

Handpicked to read next

Brokers clink glasses Daniel Roland/Getty Images

Today’s Rational Exuberance

Anatole Kaletsky

What many analysts still see as a temporary bubble, pumped up by artificial and unsustainable monetary stimulus, is maturing into a structural expansion of economic activity, profits, and employment that probably has many more years to run. There are at least four reasons for such optimism.

SEE ALSO:

Why Financial Markets Underestimate Risk

The Coming Bear Market?

Whistling Past the Geopolitical Graveyard

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions