France : seule au Mali ?

PARIS – Alors qu'elle n'envisageait initialement d'être présente au Mali que dans le cadre d'une mission européenne de soutien aux forces africaines, la France a brutalement décidé d'intervenir militairement et directement au Mali.

Ainsi en l'espace de moins de deux ans, la France sera militairement intervenue à trois reprises de manière décisive : en Libye des mars 2011 où ses frappes ont permis de stopper les troupes de Kadhafi qui s'apprêtaient à reprendre la ville de Benghazi, en Côte d'Ivoire un mois plus tard où elle a procédé à l'arrestation du président Gbagbo qui refusait d'accepter la victoire légitime de son concurrent, quitte à prendre le risque de replonger le pays dans la guerre civile.

Au Mali, la France défend trois objectifs : la protection de ses ressortissants nombreux dans cette région et susceptibles d'être pris en otage, la stabilité de tout le Sahel où les Etats sont très faibles, la volonté d'empêcher coûte que coûte la création d'un Afghanistan au Mali qui deviendrait ainsi la base opérationnelle du terrorisme islamiste vers l'Europe.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/Dig8whG/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.