Ullstein Bild/Getty Images

La démocratie a besoin d’experts dignes de confiance

PARIS – Le mois dernier, j’ai publié une chronique où je me demandais pourquoi les électeurs du Royaume-Uni s’étaient prononcés en faveur d’un retrait de l’Union européenne, en dépit de l’opinion générale des experts, qui avaient averti des dangers économiques d’un Brexit. J’y remarquais que de nombreux électeurs, au Royaume-Uni et ailleurs, étaient en colère contre ces mêmes experts, qui avaient à leurs yeux échoué à prévoir la crise financière de 2008, n’avaient à la bouche que l’efficacité et ne cherchaient guère à savoir comment les perdants des politiques économiques qu’ils préconisaient pourraient être dédommagés. Je plaidais pour l’humilité et une plus grande attention aux questions de redistribution.

Cet article a suscité beaucoup plus de commentaires de lecteurs qu’aucun de mes précédents papiers. Leurs réactions confirment pour l’essentiel la colère que j’avais signalée. Les économistes et autres experts y sont dépeints comme coupés des réalités, indifférents aux préoccupations des gens ordinaires et animés par des motivations étrangères à celles des citoyens. On leur reproche de se tromper souvent et par conséquent d’être incompétents ; d’être influencés par les grandes entreprises et l’industrie financière, quand ils n’en sont pas purement et simplement les otages ; et par-dessus le marché d’être naïfs – incapables de voir que les politiques ne retiennent de leurs analyses que celles qui servaient leurs propres vues. Les experts, disent certains, sont aussi coupables de diviser la société, parce qu’ils cloisonnent le débat et le décomposent en myriades de discussions spécifiques et étriquées.

J’ai également reçu des témoignages de spécialistes des sciences dites « dures » qui disent ressentir dans leur discipline cette défiance croissante envers les experts. Dans des domaines comme l’énergie, le climat, la génétique et la médecine, les scientifiques sont de plus en plus souvent confrontés au rejet de leurs analyses. Ainsi, aux États-Unis, une enquête du Pew Research Center établit que 67% des adultes jugent que les scientifiques ne comprennent pas clairement les effets sur la santé des organismes génétiquement modifiés. En Europe, les OGM suscitent encore plus de doutes. Si les sciences bénéficient toujours d’un large soutien, nombreux sont ceux qui considèrent qu’elles sont manipulées par des intérêts privés ; et sur certains problèmes, l’opinion commune s’écarte des résultats que la recherche et la pratique scientifiques ont pourtant établis. 

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/M2RtEiu/fr;
  1. Chris J Ratcliffe/Getty Images

    The Brexit Surrender

    European Union leaders meeting in Brussels have given the go-ahead to talks with Britain on post-Brexit trade relations. But, as European Council President Donald Tusk has said, the most difficult challenge – forging a workable deal that secures broad political support on both sides – still lies ahead.

  2. The Great US Tax Debate

    ROBERT J. BARRO vs. JASON FURMAN & LAWRENCE H. SUMMERS on the impact of the GOP tax  overhaul.


    • Congressional Republicans are finalizing a tax-reform package that will reshape the business environment by lowering the corporate-tax rate and overhauling deductions. 

    • But will the plan's far-reaching changes provide the boost to investment and growth that its backers promise?


    ROBERT J. BARRO | How US Corporate Tax Reform Will Boost Growth

    JASON FURMAN & LAWRENCE H. SUMMERS | Robert Barro's Tax Reform Advocacy: A Response

  3. Murdoch's Last Stand?

    Rupert Murdoch’s sale of 21st Century Fox’s entertainment assets to Disney for $66 billion may mark the end of the media mogul’s career, which will long be remembered for its corrosive effect on democratic discourse on both sides of the Atlantic. 

    From enabling the rise of Donald Trump to hacking the telephone of a murdered British schoolgirl, Murdoch’s media empire has staked its success on stoking populist rage.

  4. Bank of England Leon Neal/Getty Images

    The Dangerous Delusion of Price Stability

    Since the hyperinflation of the 1970s, which central banks were right to combat by whatever means necessary, maintaining positive but low inflation has become a monetary-policy obsession. But, because the world economy has changed dramatically since then, central bankers have started to miss the monetary-policy forest for the trees.

  5. Harvard’s Jeffrey Frankel Measures the GOP’s Tax Plan

    Jeffrey Frankel, a professor at Harvard University’s Kennedy School of Government and a former member of President Bill Clinton’s Council of Economic Advisers, outlines the five criteria he uses to judge the efficacy of tax reform efforts. And in his view, the US Republicans’ most recent offering fails miserably.

  6. A box containing viles of human embryonic Stem Cell cultures Sandy Huffaker/Getty Images

    The Holy Grail of Genetic Engineering

    CRISPR-Cas – a gene-editing technique that is far more precise and efficient than any that has come before it – is poised to change the world. But ensuring that those changes are positive – helping to fight tumors and mosquito-borne illnesses, for example – will require scientists to apply the utmost caution.

  7. The Year Ahead 2018

    The world’s leading thinkers and policymakers examine what’s come apart in the past year, and anticipate what will define the year ahead.

    Order now