turner72_ aviation-images.comUniversal Images Group via Getty Images_airplane exhaust aviation-images.comUniversal Images Group via Getty Images

Pourquoi l'aviation doit adopter la taxation des émissions de gaz carbonique

LONDRES – Les récentes inondations catastrophiques qui ont eu lieu en Allemagne et en Chine ont une fois de plus révélé l'ampleur de la terrible menace mondiale du changement climatique. Face à une telle situation, il est de notre devoir d'investir dans le renforcement de notre résilience face aux événements météorologiques extrêmes et d'accélérer la réduction des émissions de dioxyde de carbone en vue de limiter une menace qui risque de s'aggraver à l'avenir.

La veille des inondations qui ont frappé l'Allemagne le mois dernier, l'Union européenne a présenté des mesures visant à réduire les émissions de 55 % par rapport aux niveaux de 1990 d'ici 2030. Ces mesures comprennent une mission importante en termes de tarification du carbone, qui fixe une limite plus contraignante sur les émissions dans le cadre du système d'échange de l'UE, ainsi que l'élimination de l'attribution gratuite de quotas pour l'industrie lourde et une taxe sur le carburéacteur classique pour les vols intra-européens.

Cette dernière proposition a suscité une opposition de ce secteur d'activité, l'Association internationale du transport aérien (IATA), qui a déclaré que « la taxe n'est pas la réponse à la durabilité du secteur de l'aviation ». En fait, le secteur de l'aviation, comme d'autres secteurs, doit adopter la tarification du carbone comme un outil puissant pour réduire les émissions au moindre coût.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/S6ydhsefr