STR/AFP/Getty Images

Qui arrêtera les bourreaux du Zimbabwe ?

Je n’avais jamais vu de mitrailleuse dans un hôpital civil avant de me rendre, à l’ Avenues Clinic de Harare, au chevet de deux femmes, militantes pro-démocratiques, battues avec une brutalité méthodique par les forces de police.

Grace Kwinjeh raconte le supplice qu’elle a subi cette nuit-là, aux côtés de Sekai Holland, âgée de 64 ans. Le bruit des bottes. La peur au ventre.

Aujourd’hui, elles sont en convalescence, sous la surveillance de gardes armés, et leurs nuits sont rythmées par le même bruit de bottes.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/3VFU9Eq/fr;