roubini137_Mikhail SvetlovGetty Images_xi putin Mikhail Svetlov/Getty Images

Les cygnes blancs de 2020

NEW YORK – Dans mon livre de 2010, Crisis Economics, j'ai défini les crises financières non pas comme les événements de type « cygne noir » décrits par Nassim Nicholas Taleb dans son best-seller éponyme, mais comme des « cygnes blancs ». Selon Taleb, les cygnes noirs sont des événements qui apparaissent de manière imprévisible, comme une tornade, à partir d'une distribution statistique à queue épaisse. Mais j'ai soutenu que les crises financières, du moins, ressemblent plutôt à des ouragans : elles sont le résultat prévisible de vulnérabilités économiques et financières et d'erreurs politiques.

Nous devrions nous attendre parfois à ce que le système atteigne un point critique – le « Moment Minsky » – où un boom et une bulle se transforment en crash et en faillite. Ces événements ne concernent pas les « inconnues inconnues », mais plutôt les « inconnues connues ».

Au-delà des risques économiques et politiques habituels que redoutent la plupart des analystes financiers, un certain nombre de cygnes blancs potentiellement sismiques pointent déjà à l'horizon de cette année. Chacun d'entre eux pourrait déclencher de graves perturbations économiques, financières, politiques et géopolitiques, sans précédents depuis la crise de 2008.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/RHPpgvWfr