Que veulent les généraux égyptiens ?

LE CAIRE - « Ceux qui ont la majorité à l'Assemblée du Peuple sont les bienvenus, parce qu'ils n'auront pas la capacité d'imposer ce que le peuple ne veut pas. » C'est ce qu'a déclaré le Général Mokhtar al-Mulla, un membre du Conseil Suprême des Forces Armées d'Egypte (SCAF).

Le message d'Al-Mulla signifiait que la victoire des Islamistes aux dernières élections en Egypte ne leur donnait ni la puissance exécutive, ni le pouvoir d'instituer une nouvelle constitution. Mais le Général Sami Anan, chef d'état-major et du chef en second du SCAF, a rapidement répliqué que la déclaration d'Al-Mulla ne représentait pas nécessairement les vues officielles du Conseil.

Ainsi, un an après la révolution qui a renversé Hosni Moubarak, qui exactement va définir les orientations politiques de l'Egypte ?

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/tnhP8XT/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.