A man holds a Kurdistan's flags as he takes part in a demonstration John Thys/Getty Images

Tout comme les Palestiniens, les Kurdes méritent un État

JÉRUSALEM – Presque tout le monde, aujourd’hui, s’accorde à dire que les Palestiniens méritent un État, et qu’ils ne devraient pas demeurer sous la férule israélienne. La plupart des Israéliens partagent ce point de vue, y compris le Premier ministre Benyamin Nétanyahou, qui a, même à son corps défendant, assuré de son propre engagement pour une solution à deux États. Et dans de nombreuses démocraties occidentales, des mouvements de gauche puissants organisent régulièrement des manifestations en faveur de l’indépendance de la Palestine. 

La justification d’un État palestinien indépendant s’appuie sur un principe essentiellement moral, celui de l’autodétermination nationale. Mais dès lors qu’il s’agit de garantir au peuple kurde le même droit, l’Occident se tient étrangement et scandaleusement coi. Les démocraties occidentales n’ont pas apporté le moindre soutien au référendum d’indépendance organisé à la fin du mois de septembre par le Gouvernement régional du Kurdistan (GRK), et elles n’ont pas élevé la voix contre les menaces des gouvernements irakien et turc d’écraser par la force la tentative du GRK de créer un État indépendant. 

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/qhjxmTS/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.