fischer192_FREDERICK FLORINAFP via Getty Images_EUarmy Frederick Florin/AFP via Getty Images

Ce que la guerre en Ukraine signifie pour l'Europe

BERLIN – Malgré l’arrivée du printemps en Europe, le continent semble connaître un retour aux heures les plus glacées de la guerre froide. L’invasion russe en Ukraine a en effet mis fin non seulement à une longue période de paix en Europe, mais également à l’ordre européen de sécurité sur lequel reposait cette paix.

Cette fin n’est évidemment pas survenue soudainement. Près de huit ans avant de déployer plusieurs dizaines de milliers de soldats en Ukraine le 24 février dernier, la Russie avait annexé la Crimée, et entamé une guerre de l’ombre dans la région du Donbass. Depuis, les populations combattaient et mourraient déjà dans la violence en Ukraine de l’Est, pendant que le monde observait, et que le Kremlin s’efforçait de démembrer un État souverain en amputant plusieurs de ses provinces.

Depuis 2014, le cadre européen de paix n’existe plus que sur le papier, fondé sur les vœux pieux des Européens de l’Ouest quant aux intentions politiques de la Russie. L’ordre européen précédent, qui reposait sur l’intégrité absolue des frontières, se trouve remplacé par une forme plus ancienne de politique des grandes puissances européennes, dans laquelle la force est employée pour revendiquer unilatéralement certaines zones d’influence. C’est ainsi qu’une nouvelle grande guerre fait son retour en Europe, prenant par surprise les Européens sur le plan politique, militaire, et par-dessus tout psychologique.

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/1k4Y9rmfr