0

Vladimir Poutine, Saison 2

Les opinions sur Vladimir Poutine sont des plus diversifiées. Considéré comme un leader “autoritaire”, “autocrate”, voire comme un “dictateur” en Occident, il est perçu par une grande majorité de Russes comme le plus “démocrate” des chefs d’États, au prétexte qu’il a fait plus que ses prédécesseurs pour améliorer le quotidien des citoyens ordinaires. Il y a un point sur lequel les deux camps tombent cependant d’accord : Poutine souhaite rester au pouvoir indéfiniment.

Cette conclusion est motivée par le fait que Poutine a récemment déclaré qu’il pourrait devenir Premier ministre à la fin de son mandat présidentiel en mai prochain. Toutefois, quoi qu’il fasse, son influence personnelle et la direction stratégique qu’il a choisie pour la Russie resteront dominantes pour les années à venir.

Considérant cet état de fait, le plus important est désormais de savoir comment ce “système Poutine” va fonctionner, ce qui dépendra des pratiques et du cadre institutionnels. Étant données les perspectives de modernisation économique et politique, c’est la stabilité et la légitimité qui sont en jeu, tant pour la Russie que le reste du monde.

La légitimité et la stabilité sont inséparables en pratique, car le maintien de la stabilité sans légitimité finirait par nécessiter une répression de style Tienanmen. Toutefois, cela ne peut arriver dans la Russie d’aujourd’hui, en raison de l’absence des instruments nécessaires à ce type telle répression – notamment une armée prête à s’en prendre violemment à la population.