Vices virtuels

Dans le fameux jeu de rôle en ligne « Second Life », chacun a la possibilité de créer une identité virtuelle, de choisir son âge, son sexe et son physique. Les personnages virtuels vaquent alors aux mêmes occupations que les gens dans la réalité, par exemple, ils ont des relations sexuelles. En fonction de vos préférences, vous avez la possibilité d’avoir ce type de relations avec quelqu’un de plus âgé ou de plus jeune que vous – voire beaucoup plus âgé ou beaucoup plus jeune. En fait, si votre personnage est adulte, vous pouvez avoir des relations sexuelles avec un enfant virtuel.

Si vous faites cela dans la réalité, la plupart d’entre nous s’accordera pour dire que vous commettez un acte très grave. Mais est-ce vraiment le cas lorsqu’il s’agit de relations virtuelles avec un enfant virtuel ?

Certains joueurs de Second Life sont de cet avis et se sont juré de pointer du doigt les personnes concernées. Dans le même temps, les développeurs, Linden Labs, ont indiqué qu’ils modifieraient le jeu pour empêcher que les enfants virtuels n’aient des relations sexuelles. Des procureurs allemands se sont également mêlés de l’affaire, bien qu’ils sembleraient se préoccuper avant tout de l’utilisation du jeu pour diffuser la pornographie enfantine, plutôt que de savoir si des personnages virtuels entretiennent des relations sexuelles virtuelles avec des enfants virtuels.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/TOfnKtN/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.