Le Voile De L'ignorance

La loi toute récente qui interdit en France le port du voile par les jeunes filles musulmanes dans les établissements scolaires publics, ainsi que le port de tout signe religieux ostensible a été adoptée au nom de la séparation de l'Eglise et de l'Etat, une vieille querelle qui a jalonné l'histoire de France. L'adoption de cette loi manifeste au contraire l'extrême difficulté où se trouvent les Français d'aborder aujourd'hui de ce qu'on appelle aux Etats-Unis la question des " minorités ". Malgré la différence en apparence radicale qui oppose les deux pays, une même dynamique est pourtant à l'œuvre, celle qui tend à confondre cette question, religieuse chez nous, raciale en Amérique, avec une autre : la question sociale.

La majorité des pauvres étant noirs, bon nombre d'enquêtes prouvent que les Américains confondent bel et bien pauvreté et négritude. A la question " pourquoi les pauvres sont-ils pauvres ? ", les deux tiers des Américains répondent que c'est parce qu'ils sont paresseux et un tiers seulement pense que les pauvres n'ont pas eu de chance. La proportion s'inverse pourtant exactement dès qu'on interroge des Américains qui ont " récemment dîné avec un ami noir "… L'Amérique masquant sa question sociale par une question raciale, le pauvre n'apparaît pas comme un frère d'infortune. La majorité des pauvres étant des Noirs, la politique sociale est peu développée. Ce n'est pas encore le cas des Européens, qui continuent de penser majoritairement (selon le même sondage) qu'un pauvre est quelqu'un comme les autres, mais qui n'a pas eu de chance.

Il est possible qu'aujourd'hui l'Europe en général et la France en particulier soient pourtant tout simplement en train d'américaniser leur conception de la pauvreté. Des écarts considérables se sont d'ores et déjà creusés entre le taux de pauvreté des " Blancs " et celui des " minorités ". Le taux de chômage en France est deux à trois fois supérieur, pour toutes les catégories de diplômes, parmi les populations issues de l'immigration que pour le reste de la population. Les études ont beau se multiplier qui montrent que, à condition sociale donnée par exemple, les enfants des cités ne réussissent pas moins bien scolairement que les autres, rien n'y fait. J.P. Caille et L.A.Vallet concluaient ainsi une étude importante en expliquant : " Par leurs conditions objective de vie, c'est-à-dire, les caractéristiques de leur milieu familial et social et les ressources qu'ils peuvent trouver dans celui-ci, les enfants étrangers ou issus de l'immigration comptent parmi ceux qui encourent les risques les plus grands des difficultés ou d'échec scolaires, mais, au sein même de ces populations défavorisées, ils sont aussi inscrits dans une trajectoire sociale plus positive que celle des autres élèves ". Inexorablement, pourtant, le préjugé raciste gagne du terrain.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/n2FdoJw/fr;
  1. Patrick Kovarik/Getty Images

    The Summit of Climate Hopes

    Presidents, prime ministers, and policymakers gather in Paris today for the One Planet Summit. But with no senior US representative attending, is the 2015 Paris climate agreement still viable?

  2. Trump greets his supporters The Washington Post/Getty Images

    Populist Plutocracy and the Future of America

    • In the first year of his presidency, Donald Trump has consistently sold out the blue-collar, socially conservative whites who brought him to power, while pursuing policies to enrich his fellow plutocrats. 

    • Sooner or later, Trump's core supporters will wake up to this fact, so it is worth asking how far he might go to keep them on his side.
  3. Agents are bidding on at the auction of Leonardo da Vinci's 'Salvator Mundi' Eduardo Munoz Alvarez/Getty Images

    The Man Who Didn’t Save the World

    A Saudi prince has been revealed to be the buyer of Leonardo da Vinci's "Salvator Mundi," for which he spent $450.3 million. Had he given the money to the poor, as the subject of the painting instructed another rich man, he could have restored eyesight to nine million people, or enabled 13 million families to grow 50% more food.

  4.  An inside view of the 'AknRobotics' Anadolu Agency/Getty Images

    Two Myths About Automation

    While many people believe that technological progress and job destruction are accelerating dramatically, there is no evidence of either trend. In reality, total factor productivity, the best summary measure of the pace of technical change, has been stagnating since 2005 in the US and across the advanced-country world.

  5. A student shows a combo pictures of three dictators, Austrian born Hitler, Castro and Stalin with Viktor Orban Attila Kisbenedek/Getty Images

    The Hungarian Government’s Failed Campaign of Lies

    The Hungarian government has released the results of its "national consultation" on what it calls the "Soros Plan" to flood the country with Muslim migrants and refugees. But no such plan exists, only a taxpayer-funded propaganda campaign to help a corrupt administration deflect attention from its failure to fulfill Hungarians’ aspirations.

  6. Project Syndicate

    DEBATE: Should the Eurozone Impose Fiscal Union?

    French President Emmanuel Macron wants European leaders to appoint a eurozone finance minister as a way to ensure the single currency's long-term viability. But would it work, and, more fundamentally, is it necessary?

  7. The Year Ahead 2018

    The world’s leading thinkers and policymakers examine what’s come apart in the past year, and anticipate what will define the year ahead.

    Order now