elerian141_ Liu JieXinhua via Getty-fed inflation increase Liu JieXinhua via Getty

Le jeu du rattrapage de l'inflation

CAMBRIDGE – L'inflation fait ces jours-ci la une des journaux du monde entier - et à juste titre. Pour de plus en plus de biens et services, les prix augmentent à un rythme inégalé depuis des décennies. Cette flambée inflationniste, accompagnée de pénuries réelles et redoutées d'approvisionnement, alimente à la fois l'anxiété des consommateurs et celle des producteurs. En menaçant également d'aggraver les inégalités et de faire dérailler une reprise économique durable et inclusive tant attendue après la pandémie de COVID-19, ce phénomène devient également une question politique brûlante.

De leur côté, les décideurs des banques centrales du Royaume-Uni et des États-Unis commencent à prendre leurs distances vis à vis du discours sur l'inflation « transitoire ». (La transition cognitive à la Banque centrale européenne est moins marquée, ce qui est logique, étant donné que la dynamique de l'inflation y est moins prononcée.) Mais le pivot est loin d'être achevé et n'est pas assez rapide, en particulier à la Réserve fédérale américaine, l'institution monétaire la plus puissante et la plus importante du monde sur le plan systémique. Les retards dans l'approbation par le Congrès des mesures visant à augmenter la productivité et à améliorer la participation de la main-d'œuvre n'aident pas non plus.

Les raisons de la hausse de l'inflation sont bien connues. Une demande soutenue se heurte à une offre inadéquate – conséquence de perturbations dans les transports et les chaînes d'approvisionnement, à des pénuries de main-d'œuvre et d'énergie.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading and receive unfettered access to all content, subscribe now.

Subscribe

or

Unlock additional commentaries for FREE by registering.

Register

https://prosyn.org/JBqaJTKfr