Employees work on the North America project line of smartphone at a workshop of ZTE Corp. VCG via Getty Images

L’Amérique sur une trajectoire de collision avec la Chine

SINGAPOUR – La relation bilatérale la plus importante de la planète – entre les États-Unis et la Chine – est également la plus insaisissable. Faite de paradoxes, de méfiance et de perceptions erronées, cette relation est devenue une source considérable d’incertitude, et potentiellement d’instabilité majeure. On l’observe notamment dans la guerre commerciale bilatérale qui semble aujourd’hui s’annoncer.

L’affirmation fondamentale qui sous-tend l’actuel conflit amorcé par l’administration du président américain Donald Trump est la suivante : le déficit commercial de l’Amérique est trop élevé, et la Chine en est le principal coupable. Le secrétaire américain du Trésor, Steve Mnuchin, est allé jusqu’à exiger de la Chine qu’elle réduise unilatéralement de 200 milliards $ d’ici 2020 son excédent commercial par rapport aux États-Unis.

Or, les économistes les plus sensés reconnaissent en majorité que les déficits commerciaux de l’Amérique sont le résultat de facteurs économiques structurels au niveau national, parmi lesquels une faible épargne des ménages, la persistance des déficits publics, ou encore le rôle du dollar américain en tant que principale monnaie de réserve mondiale. D’après Joseph Gagnon, membre principal de l’Institut Peterson d’économie internationale, si l’Amérique entend atténuer son déficit commercial, elle doit commencer par réduire son important déficit budgétaire.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/qhKIMjhfr