Skip to main content

Colombian Referendum on Farc Luis Acosta/Getty Images

Le Brexit colombien

CARTHAGÈNE – Les négociations de paix créent systématiquement des divisions, à tel point qu’elles sont souvent sabotées par la politique au sein même d’un camp ou de l’autre. C’est précisément ce qu’il s’est produit dernièrement en Colombie, où les électeurs ont rejeté d’une très faible marge l’accord de paix durement négocié entre le gouvernement et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (les FARC).

Plébiscites et référendums peuvent apparaître comme la plus pure manifestation de la démocratie ; ce sont en réalité les outils favoris des dirigeants qui recourent à la supercherie et au mensonge. C’est l’une des raisons pour lesquelles les dictateurs et dirigeants autoritaires en usent si souvent.

Sans surprise, la consultation populaire colombienne – tout comme le référendum britannique du mois de juin sur le Brexit – s’est révélé tout sauf un triomphe de la démocratie. L’ouragan Matthew ayant empêché plusieurs milliers de personnes d’aller voter, dans des régions où les sondages indiquaient un Oui à l’accord, seuls 37 % des 34 millions d’électeurs colombiens se sont rendus aux urnes. Ainsi la marge infime avec laquelle le camp du « Non » l’a emporté – seulement 0,4 % – apparaît-elle encore moins convaincante.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/gMmrjqE/fr;
  1. bildt69_DELIL SOULEIMANAFP via Getty Images_syriansoldiermissilegun Delil Souleiman/AFP/Getty Images

    Time to Bite the Bullet in Syria

    Carl Bildt

    US President Donald Trump's impulsive decision to pull American troops out of northern Syria and allow Turkey to launch a military campaign against the Kurds there has proved utterly disastrous. But a crisis was already inevitable, given the realities on the ground and the absence of a coherent US or Western policy in Syria.

    2

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions