L’immobilier et ses leçons non apprises

NEW HAVEN – Le prix de l’immobilier est source de malentendus. Beaucoup ont présumé que comme l’économie s’accroisse rapidement et que nous allons manquer de place dans le monde, le prix des maisons et des appartements augmenterait vitesse grand V.

Ce malentendu a incité des gens à investir dans l'immobilier – l’une des raisons principales d’une des bulles mondiales dont l’éclatement a alimenté la crise économique actuelle. Ce malentendu pourrait aussi contribuer à faire remonter les prix une fois la crise terminée. En effet, d’aucuns salivent déjà à l’idée de spéculer sur l’achat de maisons au vu de la morosité des marchés.

Mais nous ne sommes pas vraiment à court de terrains. Ils abondent dans chaque grand pays sous forme de forêts et de domaines agricoles, dont bon nombre pourrait être urbanisé à l’avenir. Moins d’1 % de la surface de la terre est densément urbanisé. Et même dans les pays très peuplés, la proportion s’élève à moins de 10 %.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/oR56TkI/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.