Une voie de sortie pour l’Ukraine et la Russie

LONDRES – Le 15 janvier, les dirigeants de la Russie et de l'Ukraine se réuniront à Astana, au Kazakhstan, pour discuter, une fois de plus, d’une fin aux combats qui ont troublé la région de Donbass à l’est de l’Ukraine depuis le printemps dernier. L'espoir d'un accord viable n’est pas élevé.

Une raison pour laquelle la crise en Ukraine a été si difficile à surmonter, est que ses racines s’étendent bien au-delà des frontières du pays. Pour trouver une véritable solution, il faudra résoudre un différend entre la Russie et l'Occident qui remonte aux années 1990, avant l'arrivée au pouvoir du président russe Vladimir Poutine.

Le cœur du conflit en Ukraine concerne un désaccord concernant l'expansion de l'OTAN dans un territoire que la Russie considère comme son « étranger proche ». Heureusement, une solution est possible – mais elle nécessitera un remaniement de l'architecture de sécurité européenne.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/jMt2Dw4/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.