La crise financière en Europe de l'Est

LONDRES – L'écrivain et humoriste russe Mikhail Saltykov-Shchedrin a dit un jour à titre de sarcasme qu'il y a différentes sortes de faits, ceux "qui nous conviennent, ceux qui ne nous conviennent pas et ceux qui n'en sont qu'illusion".

En ce début de 2010, la fin de la crise économique mondiale et le début de reprise nous convient, tandis que la fragilité de la reprise nous dérange. Et l'idée que les 12 mois à venir se dérouleront sans encombre est une illusion, car nous sommes encore confrontés à de sérieux défis face auxquels nous devons réagir de toute urgence.

La région couverte par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) – l'Europe centrale, l'Europe de l'Est et du Sud-Est, la Russie, le Caucase et l'Asie centrale – a été frappée très durement par la crise économique et financière qui a débuté en 2008. Il a fallu une intervention volontariste et massive de l'Etat en Russie et au Kazakhstan et une aide coordonnée sans précédent des institution s financières internationales en Ukraine, en Hongrie et en Lettonie pour éviter qu'elle n'entraîne des dommages bien plus grands.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/sYBblYU/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.