La Turquie doit ouvrir sa frontière avec l'Arménie !

EREVAN – Abba Eban disait des Palestiniens qu'ils ne manquent jamais l'occasion de louper une occasion. Malheureusement, la Turquie tombe dans le même travers avec l'Arménie. Et comme dans le cas de la Palestine, l'inaction accroît l'instabilité régionale.

Lors des deux semaines qui ont précédé la récente visite du président américain Barack Obama  en Turquie, pratiquement tout le monde espérait que la Turquie allait ouvrir sa frontière avec l'Arménie. Mais Obama est venu, il est reparti, et rien n'a changé.

Les relations entre la Turquie et l'Arménie restent davantage une question de gesticulation que de substance. Les déclarations négatives d'Abdullah Gul et de Recep Tayyip Erdogan, le président et le Premier ministre turc, suggèrent que la Turquie pourrait même revenir sur son projet de normalisation des relations bilatérales.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/pbdGAMu/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.